Ma petite soeur a 30 ans

J'avais 10 ans et je me rappel de où on était ce soir là, avec qui, je me rappel des premières contractions de ma mère... Et même si je suis allée me couchée, je vois les scènes de maman à la maison avec la douleur devenant plus forte, je connais les détails de l'accouchement comme si je l'avais vécu moi même...

Je me rappel l'avoir aimé dés le premier contact, me sentant responsable d'elle.


Crédit photo : Marie-Laure De Haro

Être devenue sa grande soeur à 10 ans a conditionné grandement qui je suis devenue , elle a donné un sens à ma vie...

Je suis sa soeur et notre amour est comme celui d'une mère et d'une fille, d'une meilleure amie de sang. Je me souviens de ses cheveux bruns, des longues nuits où maman la bercé, de ses crises de pleures et de ses caprices.

Je me souviens qu'elle a ramolli le coeur de papa en ayant avec lui une relation tendre et ne lui en laissant pas le choix par son caractère à prendre ce qu'elle a besoin quand elle a décidé.


Je me souviens ensuite qu'elle est devenue une adolescente dont les deux grandes soeurs sont parties de la maison, qu'elle est venue bien trop souvent avec moi dans un vie qui ne lui a pas montrer le bon exemple, je me souviens de ces appels au secours que nous n'avons pas entendu, je me souviens de ses cris de douleurs, de colères et de tristesse que la vie lui a fait vivre. Je me souviens qu'elle a vécu bien avant moi des expériences que j'ai voulu 100 fois vivre à sa place pour la protéger. Je me souviens qu'elle a du faire des choix qui l'ont marqué au fer rouge et que dans mon rôle de grande soeur j'ai voulu pansé et soulagé comme j'ai pu.


Je me souviens qu'elle s'est sauvée toute seule bien des fois et sans qu'elle ne le réalise vraiment.

Je me souviens qu'elle est devenue tata et par notre lien particulier à la fois grande soeur quand je suis devenue maman quand elle a eu 10 ans a son tour. Je me souviens qu'elle est une grande soeur, tata et amie pour mes deux adolescents.


Crédit photo : Marie-Laure De Haro

Je me souviens des nombreuses disputes violentes dans les mots et les gestes que nous avons eu et qui n'ont jamais abimés notre lien car on a toujours su que tout cela était par amour pour l'autre. Je me souviens que trop souvent nous avons vécu dans des espaces temps différentes les mêmes expériences.


Je me souviens de nos longues conversations à refaire le monde, débattre sur les hommes, l'éducation, la sexualité, la religion, la vie sans être souvent d'accord et pourtant toujours en apprenant de nos échanges ....


Je me souviens le nombre de fois où l'une et l'autre avons défendu l'autre contre le monde entier, avons poser des actes et des mots pour défendre, protéger et accompagner l'autre.


Je me souviens quand elle m'a annoncé qu'elle allait être maman quand moi je faisais le deuil de la maternité dans ma vie, qu'elle m'a fait partager avec elle ses joies, ses craintes, ses peurs et ses certitudes sur ce nouveau rôle qu'elle avait choisi avant tant d'envie.

Je me souviens du cadeau qu'elle m'a fait de l'accompagner à la naissance de mon Raïdinou d'amour et de la fierté que j'ai eu de son affranchissement pour celui de princesse Nahla.

Crédit photo : Marie-Laure De Haro

Je me souviens car c'est sa place dans ma vie qui a donné un sens à celle ci, celui d'être maman. Je me souviens car tout cela c'est grâce à notre maman à nous, c'est elle qui nous a inspiré la force du lien fraternel et la puissance de l'amour entre nous.


Je me souviens et aujourd'hui 30 ans on déjà était partagée ensemble... On est toujours des meilleures amies de sang, on est toujours là l'une pour l'autre dans les tempêtes et les accalmies. On est différentes et tellement semblables.


Pour tes 30 ans petites soeur, je ne veux rien te souhaiter d'avoir car je sais que tu as déjà tout en toi.

Que se soit la paix, la reconnaissance, l'amour, le pardon, le lâcher prise, le courage, la certitude, l'inspiration, la force, la liberté, la confiance et l'estime, je peux te citer un exemple pour chacun où tu l'as déjà incarner au moins une fois dans ta vie ...


Je peux te dire, que je me souviens de mes 30 ans à moi et le chemin qui s'ouvre à toi pour les 10 prochaines années est le plus beau que tu vas vivre, tout prend sa place, tout s'installe, tout prend du sens dans le seul but de créer la vie que tu choisis de vivre pleinement.

Tu dis souvent que je suis ton exemple, que je suis forte et courageuse, sache que l'on est fait de la même essence celle de la rage de vivre.


Crédit photo : Cédric D.

Tu es à mes yeux cette femme forte et courageuse, cette femme indépendante et libre de ses convictions et de ses croyances.

Tu es un exemple de rebondissement , de résistance , de persévérance ...

La petite fille qui a ramolli le coeur de son papa en imposant ses besoins d'amour quand elle a décidé est toujours là dans ton coeur. Tu fais tes choix de vie en t'en foutant du regard des autres et de leur jugement, tu crois en ton Dieu dans une famille sans croyance religieuse, tu élève tes enfants dans tes inspirations sans attendre l'aval de personne, tu organise ta vie comme tu le décide.

Tu es un exemple pour moi pour tout cela et bien plus.


Bon anniversaire Petite soeur.

Je t'aime

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Menu Rapide 

S'abonner à la newsletter

Emmanuelle Guiard-Paulos - Coach développement personnel - Coach en développement spirituel - Coach féminin sacré - Cérémonie de ritualisation  - Cérémonie spirituelle -

Six Fours - Var - PACA - France 

06 61 02 09 37.          emmanuellegp.coach@gmail.com