Zone de confort ou prison de soi ?!


Parfois, j'ai ce besoin pressant d'écrire...

Bien souvent, je ne le fais que pour moi-même, et parfois, je me dis que ce que je ressens peut, à son petit niveau, aider d'autres femmes à savoir qu'elles ne sont pas seules à vivre cela, et qu'il y a des issues, des solutions, pas forcément les mêmes que les miennes, mais celles qui sont bonnes pour elles.

Crédit photo : Priscilla G

Depuis quelques mois, je cumule beaucoup de travail, de déplacements, de la fatigue, des problèmes de santé (qui sont forcément accentués par le manque de repos), des soucis du quotidien… Clairement beaucoup trop de beaucoup de tout !!!


Sauf que, j'ai toujours eu une vie très remplie, j'ai d'ailleurs toujours volontairement rempli mon agenda car j'adore(ais) ce que je fais, j'adore être disponible pour tout le monde, aider tout le monde, dire oui à tous les projets… Donc quand j'ai rempli mon agenda du mois de septembre au mois de mars, j'étais heureuse !!!

J'étais fière de faire autant de déplacements en Guadeloupe, j'étais contente de réaliser le 2nd Congrès des métiers du mariage, j'étais super contente d'avoir encore beaucoup de mariages pour 2019, j'étais ravie de remplir mes formations de wedding-planner...

Vraiment, quand j'ai rempli mon agenda, c'était quelque chose de normal, vu que je fonctionne comme cela depuis 10 ans, et que ça a toujours bien fonctionné comme ça…


Crédit photo : Priscilla G

Sauf qu'en fait, je me mentais à moi même !!!

Ça fait des mois que je dis que je veux arrêter mon métier de Wedding-planner, et ça fait des mois que je me trouve des excuses pour ne pas le faire !

Et le problème, c'est que quand on refuse de s'écouter, écouter ce qui vibre en nous, eh bien c'est le corps qui nous passe le message (et mon corps est super fort pour ça lol), voire même la vie qui envoie des message de plus en plus forts et violents pour que l'on comprenne (c'est bon tu peux t’arrêter j'ai compris lol).

Je refusais d'écouter ce qui était en moi et ce que j'avais besoin, car il était plus simple d'écouter l’extérieur …


Tu sais, les gens bienveillants (ou pas) qui te trouve inconsciente d'arrêter une entreprise (ou un boulot) qui fonctionne, qui te disent que tu es trop douée pour arrêter, que tu t'es battue bien trop longtemps pour juste fermer, que tu peux faire quelque chose avec ce que tu as construit (vendre, franchise…)... Alors tu doutes, tu continues à t'investir, tu fuis ce que ton corps et ton cœur te dis et tu avances encore dans la même direction…

Et un jour, tu te retrouves toute seule, pendant 8 jours, à l'autre bout de la planète, et tu passes une semaine à pleurer à te demander ce que tu fous là !!!


Ah beh ouais ma cocotte...! Mais si tu avais pris le temps d'écouter ce que ton cœur te disait au lieu d'écouter ton égo…


J'ai réalisé à ce moment là que depuis 10 ans, je permets à des familles de vivre le jour qui marque la création de leur socle… Et que pendant 10 ans, je l'ai fais pour ma propre famille, pour la protéger, lui permettre de ne manquer de rien, la porter, pouvoir l'assumer et assurer…

Je me suis aussi rappelée que l'unique raison qui m'avais motivée à faire des mariages en Guadeloupe, si loin de chez moi, c'était pour me permettre de partager quelques jours de « vacances » avec mon mari ou l'un de mes enfants, pendant le déplacement ! Faire des mariages là-bas, c'était juste le moyen que j'avais trouvé de mettre mon métier au service de notre passion de la Guadeloupe...

Credit photo : Marie-Laure Da Haro

...Mais qu'aujourd'hui, j'avais tellement de mariages que je me retrouvais seule (ou sans eux 3 fois sur 4).

Ce que moi j'ai le plus besoin dans ma famille, c'est de TEMPS à partager ensemble sans être entre deux avions, sans rendez-vous client jusqu'à 21h, sans week-end ou semaine d'absence, sans coup de stress ou prise de risque…

J'ai besoin de calme, de paix, d'harmonie, de partage et d'amour ! Pas de clients, d'amis ou de prestataires ! Non uniquement d’EUX !


Je ne regrette rien de ce que j'ai vécu pendant 10 ans car cela correspondait à ce que j'étais… Je me suis nourrie, construite et découverte à travers tout cela…

Par contre, je suis en colère contre moi d'avoir mis autant de temps à m'avouer que cette zone de confort était devenue ma prison !


D'avoir écouté les autres et mon égo, au lieu d'écouter mon cœur et mes valeurs…


Alors oui. Oui on peut quitter une vie de confort où la réussite sociale et financière est certaine, pour réussir sur le plan familial. On peut quitter un univers où l'on est connue et reconnue, pour tout recréer dans un univers qui nous correspond davantage. On peut renoncer à tout ce qui existe pour exister soi-même.


Crédit photo : Marie-Laure Da Haro

Aujourd'hui, je n'ai aucune certitude que ce virage professionnel fonctionnera. Je n'ai aucune idée si, dans 10 ans, je changerais encore de carrière, je n'en sais rien de ce que je serais dans 5 ans dans ma réussite professionnelle et en fait, je m'en fous !


Par contre, je suis certaine qu'avec ce virage je suis alignée avec ce qui est en moi, que j'honore qui je suis et ce pour quoi je suis sur cette planète. Que ce choix fait de moi une meilleure maman, parce que je respecte la mission qui compte pour moi dans ce rôle, et que pour moi, c'est l'unique domaine de vie où je veux TOUJOURS réussir et TOUT le temps.


Pendant ces 8 jours, je me suis projetée dans le futur et ce que j'ai vu, ce que je désire, c'est être dans ma maison avec mes enfants, mes petits enfants... Rire, partager et profiter du temps !!!

Alors que l'on soit clair, les petits-enfants, on va encore attendre longtemps svp…


J'ai surtout compris que pour vivre ce rêve, c'est aujourd'hui que j'en pose le socle, que mettre ma propre vie et mon épanouissement au cœur de mes choix, ce n'est pas être égoïste, bien au contraire, c'est faire le cadeau aux autres d'être intègre et transparente, c'est leur offrir une meilleure version de moi ! En étant le plus moi-même, j'avais davantage à donner aux autres…

Je suis la priorité de ma vie et aujourd'hui je l'assume enfin !


Evidemment, tout ceci c'est ma vie, ma vision des choses…

Si je te partage cette partie de moi, c'est pour t'inviter à toi aussi t'interroger :

  • Ta vie est celle que tu veux toi ou ton égo ?

  • Tes choix sont-ils alignés à tes valeurs et ton chemin de vie ?

  • Si tu es maman, connais-tu ta mission dans ce rôle ?

  • Connais-tu ta mission de vie ?

Crois-moi, quand tu connais les réponses à ces questions, tout semble plus simple pour faire des choix… et surtout être heureuse simplement !!!


Credit photo : Marie-Laure Da Haro

109 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Menu Rapide 

S'abonner à la newsletter

Emmanuelle Guiard-Paulos - Coach développement personnel - Coach en développement spirituel - Coach féminin sacré - Cérémonie de ritualisation  - Cérémonie spirituelle -

Six Fours - Var - PACA - France 

06 61 02 09 37.          emmanuellegp.coach@gmail.com