Pourquoi tu devrais essayer de ne plus juger les autres?

On va commencer par poser le cadre en redéfinissant ce que veut dire JUGER.

Juger c'est prendre une position / une décision ferme et stricte sur un sujet, dans le dictionnaire le synonyme c'est "critiquer"...

Juger c'est ce qui se passe dans un tribunal, quand après avoir entendu le présumé coupable, après avoir vu et entendu les témoignages, les preuves, les victimes... le juge et les jurés décident si le présumé est coupable ou innocent, s'il a fait du bien ou du mal.

Est ce que tu vois où je veux en venir ???


Quand tu juges quelqu'un d'autre, tu prends la position du juge. Tu te donnes le pouvoir de décider ce qui est bien et mal, de décider si l'autre est coupable (et bien souvent tu le mets d'office en coupable) alors que même le juge d'un tribunal n'en a pas le droit une fois qu'il pose sa robe et sort de sa salle d'audience.

Avant de décider de cela et de le dire haut et fort, demande-toi qui t'as donné ce pouvoir ? Es-tu légitime pour le faire ? As-tu pris connaissance de tout le dossier (les preuves, les témoignages, le coupable...)? As-tu pris suffisamment de hauteur et de distance pour étudier l'ensemble de la situation et non uniquement ce que tu vois de ta fenêtre ? Est-ce que quelqu'un t'as demandé ton opinion ?



Quand tu portes un jugement, cela veut dire que tu donnes un avis sur la personne et non sur ses idées et ses actes, tu définis la valeur d'une personne en réduisant ce qu'elle est à un fait.


Tout cela est ce que juger veut dire...


Et maintenant, je vais te dire ce que tu entraines comme conséquences dans ta vie et dans celles des autres quand tu juges...


En tout premier quand tu juges, tu te places en position de celui qui sait mieux, c'est à dire que tu te proclames supérieur à l'autre... Bonjour Monsieur l'égo.

Juger l'autre, c'est laisser son égo au contrôle, et ça veut dire beaucoup sur toi-même. Hormis le fait que tu renvoies une image de quelqu'un de narcissique, cela veut dire aussi que tu as besoin de te rassurer toi-même sur tes propres compétences et tes propres doutes... Ca veut dire qu'en jugeant l'autre tu affirmes que toi tu es plus fort, plus intelligent, plus malin, plus beau, plus gentil... bref tu es "plus" que lui qui a fait de la merde !

Quand tu dis « Moi, je n’aurais pas fait comme ça... », l'autre entend : "j’aurais fait bien mieux, plus intelligemment…"

Et en fait, cela dit de toi que tu as quelque chose à réparer. Quand on est sûre de sa valeur, on a pas besoin d'écraser, de blesser ou de juger l'autre. Quand on a suffisamment de confiance en soi et d'estime de soi on ne ressent plus le besoin de proclamer sa supériorité, car on s'en fou d'être mieux ou moins bien que l'autre, on est simplement soi.


Donc voila, déjà sache que quand tu juges l'autre, tu révèles à toi-même une blessure que tu peux soigner si tu le veux.


Ensuite, quand tu juges quelqu'un, et si cette personne est une personne que tu aimes ou du moins que tu apprécies, tu vas simplement lui donner l'envie de ne plus jamais venir te parler.

Quand tu vas mal, quand tu vis une période pas drôle, une dispute avec quelqu'un, un échec professionnel, ... bref n'importe quoi qui te donne l'envie de te confier à quelqu'un que tu aimes,

qu'attends-tu de cette personne ?

Est ce que tu attends d'elle qu'elle te pointe toutes tes erreurs ? Qu'elle te donne un avis tranché sur la situation ? Est ce que tu attends qu'elle te montre tout ce que tu aurais pu faire mieux selon elle ? Est ce que tu viens chercher de la critique et du jugement ?


Crédit photo : Elielle.fr

Non, bien sur que non... Quand on va se confier à quelqu'un, notre premier besoin c'est simplement d'être écouté. Juste cela, être écouté !!! Parfois on a aussi besoin de réconfort, qu'on nous dise tout ce qu'on a pu faire de bien dans cette situation de merde, qu'on nous apporte de l'espoir en nous valorisant... Et parfois, si on le demande, et uniquement si on le demande, on veut un conseil qui sera positif, orienté vers l'avenir.

Quand ton ami, ton enfant, ton conjoint, ton collègue, ta soeur, se confie à toi et que toi tu le juges, ce que tu entraines comme conséquences c'est que tu brises la confiance de lui envers toi, et dans le temps, si tu t'entêtes à simplement dire "je suis comme ça", tu risques de briser le lien. À toi de voir si ton égo est plus important que ton lien...


Quand tu juges l'autre, tu lui fais du mal !

Si c'est quelqu'un que tu aimes, n'est ce pas une raison suffisante pour essayer d'arrêter ?

Car quand tu le juges, ce que tu lui renvoies comme message c'est : je ne te respecte pas pour qui tu es !

Pour le comprendre, essaye de te mettre à la place de l'autre (vraiment !). Qu'est ce que tu ressens quand quelqu'un que tu aimes s'autorise (sans que tu lui ai demandé) à donner un avis négatif sur toi, ta façon de vivre, ta façon d'élever tes enfants, ta façon de t'habiller...? Tu as envie de lui dire je t'ai rien demandé et respecte qui je suis !

Tu lui fais du mal aussi car si ce proche vit quelque chose de pas super drôle, c'est que certainement, déjà lui tout seul, il ressent soit de la culpabilité, soit de la tristesse, soit des doutes, voir même peut-être de la honte. Il manque sûrement de confiance en lui et a sûrement des angoisses ou des peurs... Et toi avec ton jugement tu lui dis finalement : tu as raison de ressentir tout ça car tu es vraiment une merde !

Alors même chose que pour la perte de confiance, tu vas avoir comme conséquences que cette personne ne viendra plus rien te raconter... Car personne n'aime qu'on lui fasse du mal délibérément.


Juger les autres, ça renvoie aussi de toi que tu es intolérant et irrespectueux... Et tu sais ce qu'on donne comme "conseil" en développement personnel pour faire face aux jugements des autres ? On invite celui qui est jugé à ignorer et fuir !

Si après tout cela tu as envie d'essayer d'arrêter de juger les autres... Voici quelques pistes de changements :


Tu vas surement me dire que quand tu juges les autres, pour toi, c'est simplement donner ton avis et dire ce que tu penses... Alors déjà, j'espère que tu as compris que cela ne vaut que pour TON avis, et qui plus est, que tu es invité à le partager QUE quand on te le demande. Et que quand tu décides de le donner, le problème n'est pas le fond mais la forme que tu vas lui donner à cet avis.

Eh oui... Tu peux simplement changer les mots que tu utilises. Pour cela tu peux par exemple utiliser la méthode du feedback sandwich (super outil avec des enfants et ados !!)



Autre astuce super simple... Réfléchir avant de parler ! Réfléchir si ce que tu vas dire, tu aimerais toi même l'entendre, réfléchir si ce que tu vas dire est utile, va être positif pour toi, l'autre et votre relation... Et en plus si tu réfléchis avant de parler, tu laisses place au silence et rappelle-toi ce que je disais au début : ton proche ce qu'il a besoin en premier c'est d'être écouter ! Comme ça tombe bien !


Prends conscience que les apparences sont trompeuses. Tu crois tout savoir, tout connaitre de l'autre et de la situation... En es-tu certaine ? Es-tu sure à 100% de tout savoir sur ce sujet avant de donner un avis ?


Tu peux aussi apprendre à parler de tes sentiments, de tes émotions et de tes expériences. Par exemple dans les cercles de femme, le jugement étant interdit, quand l'une de nous raconte une histoire et qu'une autre veut donner son avis, elle peut le faire en racontant une expérience qu'elle a vécue . En faisant comme cela, je ne te dis pas ce que tu dois faire, et je ne te dis pas ce que tu as fais de mal, mais je te partage ce que j'ai choisi de faire dans ma propre situation avec ma propre personnalité et tu en récupères ce que tu veux. Pour les sentiments c'est pareil, au lieu de dire à l'autre ce qu'il a fait de mal, tu peux lui dire honnêtement ce que tu ressens quand il fait ce qu'il fait...


Autre solution... Tu peux aussi apprendre à aimer les gens pour ce qu'ils sont, ce qu'ils font de bien, pour leurs qualités et pour leurs réussites, et accepter qu'ils ne sont pas parfaits (comme toi), qu'ils font des erreurs, qu'ils ne sont pas comme toi et que ton rôle à toi dans votre relation, c'est de sourire, de rire, d'aimer, de partager, de soutenir, d'écouter, de pleurer, d'accompagner, d'être présent, de respecter, et de poser les limites aussi bien sûr...

Tu imagines si chacun de nous faisait cela dans ses relations comment serait le monde ? Eh bien chacun d'entre nous peut créer ce monde là !


Et pour finir... voici les bénéfices que tu auras dans ta vie si tu essayes d'arrêter de juger les autres .


Crédit photo : elielle.fr

Tu récolteras des énergies positives !!! On récolte ce que l'on sème...

Si tu passes ton temps à dire du mal, parler mal, penser négativement, être dans une énergie négative, râler et te plaindre, eh bien tu vivras des trucs négatifs, mauvais, tu attireras à toi des gens négatifs et des évènements moches à vivre.

Si tu changes ta façon de penser, si tu penses avec amour, avec générosité et que tu poses un regard positif sur les autres et le monde, eh bien ce sera par résonance sur toi-même et ta vie.


Tu feras grandir sainement la relation avec ton proche, tu auras une relation de confiance et un lien plus fort.


Tu feras face à tes propres blessures et besoins pour devenir une meilleure version de toi-même


Tu grandiras ton ouverture d'esprit, ta tolérance, tu apprendras davantage de toi et des autres sans chercher à avoir raison ou imposer simplement dans le partage.


En acceptant que chacun fait du mieux qu'il peut avec qu'il est dans la situation qu'il vit, tu t'autorises toi-même à le faire aussi, donc tu améliores ta propre estime de toi-même.


Et soit indulgent autant envers toi-même qu'envers les autres, tout le monde peut parfois juger les autres... Ce qui compte, c'est d'avoir conscience qu'on le fait, avoir conscience des conséquences que l'on entraine quand on le fait et avoir l'intention de changer cela avec amour.

Et l'amour, c'est ce qui est indispensable à notre vie, et la plus grande puissance de transformation et de vie.


Aimer c'est respecter <3

81 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Menu Rapide 

S'abonner à la newsletter

Emmanuelle Guiard-Paulos - Coach développement personnel - Coach en développement spirituel - Coach féminin sacré - Cérémonie de ritualisation  - Cérémonie spirituelle -

Six Fours - Var - PACA - France 

06 61 02 09 37.          emmanuellegp.coach@gmail.com