Les nuances de nos émotions ...


L' un de mes objectifs spirituels de vie est d'incarner le non jugement, c'est à dire arriver à ne plus poser d'interprétation sur les actions d'une autre personne, ne plus imposer ma perception et accepter que chacun d'entre nous fait toujours le meilleur choix à l'instant avec ce qu'il a sa disposition.

J'avoue que la raison de cet objectif est que comme beaucoup d'entre nous, j'ai souvent souffert du jugement d'autrui ... Dans beaucoup de relations, situations, on refuse d'accepter que ce n'est pas que noir ou que blanc, que c'est un arc en ciel d'émotions ( et encore plus chez nous les femmes avec l'impact de nos cycles sur nos vies) et que je souhaite ne pas procurer cette souffrance à mon entourage... C'est l'apprentissage d'une vie et l'important est d'en poser l'intention et la conscience.



Par exemple ... Dans les derniers exemples en date :

" C'est ton choix d'arrêter les mariages, alors c'est ridicule d'être triste de cela !"

" Au lieu de pleurer que ton fils part, tu devrais être fière de lui ! "


Aujourd'hui, je ne suis plus atteinte par ces phrases, car je sais qu'elles ne m'appartiennent pas, elles sont l'expression des croyances et des besoins de celui qui le dit.

Beaucoup d'entre vous souffrent du jugement de leur entourage sur leur choix ... Alors j'avais envie de vous parlez de la nuance de nos émotions, c'est le joli nom que j'ai donné au processus de deuil de nos moments de vie.


Et oui, le deuil nous concerne pas uniquement lorsque l'on perd un être cher, le deuil se vit dans tout changement ou perte de situations choisies ou non.

Si je ne me permets pas de comparer la douleur de la perte d'un proche à la perte d'un travail ou d'une relation, je peux aussi vous affirmer que la douleur existe du moment ou le changement ou la perte à de l'enjeu pour nous, à un attachement émotionnel.


Tout d'abord, je vais vous donner un DROIT, le droit de vivre cette nuance des émotions.

Par exemple si je reprends mes 2 exemples:


  • J'ai le droit d'être heureuse d'avoir fait le choix d'arrêter mon métier de Wedding-Planner, je suis soulagée d'être enfin arrivée à la fin de mes contrats et j'ai aussi le droit en même temps de ressentir de la tristesse pour cette page qui se tourne, d'être émue de cette fin de carrière, d'être nostalgique de ces 10 ans et aussi d'avoir peur de l'inconnu de demain ...

  • J'ai le droit d'être super méga fière de l'épanouissement professionnel de mon fils qui a entrainé son départ de la maison, je suis super heureuse d'être la maman d'un homme si courageux et j'ai aussi le droit d'être triste de ne plus avoir a lever les clefs de la porte le soir pour qu'il puisse rentrer .. car il ne rentrera plus ( si ce n'est pour ses vacances), j'ai le droit d'être nostalgique des 18 ans partagés au quotidien, j'ai le droit d'être émue de cette fin de période de ma vie ...


Donc on a tous le droit d'être heureuse et triste à la fois d'un changement de situation et c'est bien par cela que c'est un deuil et qu'on doit donc vivre son processus.

Car dans tout changement choisi qui a de l'importance, il y a évidement la joie, l'excitation, de l'envie qui est vécue et y a aussi parfois la fin d'une zone de confort connue.

Et c'est cette fin là qui fait ressentir le deuil.


Ensuite à vous autres, je vais vous donner le DEVOIR d'accompagner sans juger votre amie, votre soeur, votre femme, votre fille ou votre mère dans sa nuance des émotions.

Pour cela il vous suffit d'être en écoute silencieuse, de lui permettre de poser ses valises bien chargées de toutes ses émotions qui vont dans tous les sens. D'éviter les phrases toutes faites construites sur les croyances universelles que tout est soit blanc soit noir et d'être juste là présent sans jugement avec amour et bienveillance.

Elle est une guerrière donc elle sortira vainqueur de ce moment de vie cela n'en fait aucun doute, car ce deuil est l'étape obligatoire pour obtenir la vie qu'elle a choisie et elle le sait bien!



Par ce que je suis une fille super cool, voici une illustration de la courbe de deuil, de quoi bien comprendre le processus et que vous aussi vous incarniez le non jugement :) et oui le processus est le même si tu remplaces " choc" par "choix" !



Et à toi guerrière de vie, accepte toi toute entière, accepte la multitude de tes nuances d'émotions et si tu en ressens le besoin, contacte moi, je peux t'accompagner en quelques séances de coaching à vivre cela :)


À toi ma Marie <3






28 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Menu Rapide 

S'abonner à la newsletter

Emmanuelle Guiard-Paulos - Coach développement personnel - Coach en développement spirituel - Coach féminin sacré - Cérémonie de ritualisation  - Cérémonie spirituelle -

Six Fours - Var - PACA - France 

06 61 02 09 37.          emmanuellegp.coach@gmail.com