Être Doula : un rêve de jeune femme

En début d'année, j'ai participé à une formation pour devenir Doula au Centre Pleine Lune

Une doula est une accompagnante à la naissance, elle est en dehors du corps médical, ne remplace absolument pas une sage femme, elle est là pour accompagner les futurs parents dans la grossesse et dans l'apprentissage de ce grand changement de vie.


La doula, elle accompagne, elle soutient et elle informe le couple pour leur permettre de faire leurs choix libres et en conscience sur la naissance et l’arrivée de leur enfant.


Elle ouvre un espace de parole pour écouter et libérer les émotions, les doutes, les peurs et les envies des futurs parents... Elle leur apporte sa présence en tant que professionnelle de l'accompagnement et non comme professionnelle du corps médical.


Cette envie d'être auprès des femmes pendant ce moment de leur vie est en moi depuis tellement longtemps...


Je suis d'ailleurs retombée sur un souvenir Facebook en 2019 où je pose l'intention que pour mes 40 ans, je réalise enfin ce rêve de former à un métier qui accompagne la femme dans le "devenir mère".

Quand j'ai eu Antho, il y a de cela fort longtemps maintenant, mon accouchement, pour ce premier enfant, du haut de mes 21 ans, n'a pas été particulièrement bien vécu... Très peu d'informations, de connaissances, une naïveté à faire confiance aux blouses blanches, et une tellement grande peur de devenir maman que personne n'a entendu, voire même, on me l'a reproché !

Tu peux d'ailleurs retrouvé mon témoignage parmi pleins d'autre dans le livre de Ludivine Sacco " Ce n'est pas ce que je voulais ..."


Lors de la naissance de ma Lilou Jolie, j'ai commencé à reprendre mon pouvoir, j'accoucherai sans péridurale !!!

J'ai lu, je me suis renseignée, j'ai fait une préparation à l'accouchement avec une merveilleuse sage femme... J'ai choisi et j'ai vécu mon accouchement comme je le voulais !

J'ai réparé les blessures de mon premier accouchement où j'avais eu le sentiment d'être la pire mère au monde puisque je n'avais même pas été capable de mettre mon enfant au monde !


J'ai découvert la puissance en moi, j'ai pris conscience de ma force mentale, physique, de mon courage et de mon plein pouvoir le jour de mon second accouchement... et 16 ans après, j'arrive encore à ressentir cette énergie féminine en moi quand je repense à ce moment en salle d'accouchement où j'ai littéralement cru que j'allais mourir, alors que tout mon corps, toute mon âme et tout mon esprit étaient en train de donner la vie.

Crédit photo : Sandra Seitamaa

A ce moment là, j'ai à peine 24 ans... Je n'ai absolument pas conscience de ce que je viens de découvrir de moi-même, je sais juste que ce jour là, j'ai pris confiance en moi, en la femme que je suis et la mère que j'étais...


Pour la naissance de mon Nounou, je rêvais d'un accouchement à domicile, sauf que diabète gestationel, ça veut dire NON pour un AAD !!! Toutefois, malgré un accouchement médicalisé, j'ai su imposer mes choix pour accoucher dans la position que je voulais, qui était bonne pour mon corps, j'ai su me sentir libre et faire ce que je voulais quand je le voulais, car j'étais informée de mes droits et de ce qui était possible de faire pour la santé de mon Nounou et la mienne...


Tout cela c'est mon parcours de femme et de mère... Mais ce n'est pas (que) pour cela que j'ai eu envie d'accompagner les futurs parents.. .

J'ai été maman très jeune, et de ce fait, beaucoup de mes amies ont fait ce chemin après moi et de façon instinctive, que ce soit mes soeurs ou mes amies, j'ai toujours ouvert cet espace de libre parole pour qu'elles partagent leurs questions, leurs peurs, leurs émotions...


J'ai toujours été honnête avec elles, oui être enceinte, oui accoucher et devenir mère c'est la plus belle expérience de ma vie, et c'est aussi la plus difficile, la plus inquiétante... Par contre, je ne leur partage que ce qu'elles veulent savoir, je leur explique que mon expérience de maman ne vaut que MON expérience, et la preuve en est que chaque expérience dans le "devenir Maman" est unique, même quand on devient maman plusieurs fois !


On nous renvoie bien trop souvent les injonctions que la grossesse c'est l'épanouissement de la femme, que devenir mère c'est instinctif, qu'accoucher sans péridurale c'est un cauchemar et que la péri c'est la meilleure invention de la vie, ou bien que si on prend la péri c'est qu'on est pas une vraie femme... On nous dit aussi que dès qu'on nous met bébé dans les bras on l'aime et on pleure, qu'allaiter c'est ne plus avoir de liberté et que donner le biberon c'est ne pas vouloir le meilleur pour son enfant...

Bref, devenir mère c'est donc aussi entendre de la société, de ses amies, des femmes de sa lignée et aussi (surtout) du corps médical, une tonne de croyances qui entrainent une vague d'émotions contradictoires sur la mère que l'on est en train de devenir.


Avant de faire la formation, je pensais que je voulais être Doula, parce que le devenir mère est au centre de ma vie, qu'à chaque fois que j'ai permis à une femme de devenir mère ou que j'ai accompagné une femme proche de moi dans sa grossesse et son accouchement, j'ai senti en moi se réveiller une étincelle... Je me sentais à ma juste place en accompagnant la vie !


Pendant la formation, j'ai compris que mon envie a encore plus de sens que ça en moi...

L'accompagnement que je veux apporter est bien plus profonde, transformatrice et en lien avec la femme que je suis et ses combats.

Crédit Photo : Diana Simumpande

En accompagnant non pas le "devenir mère" mais le "devenir parents" c'est l'humain que je veux accompagner.

En tant que Doula, j'accompagne la femme à prendre sa place, à se connecter à sa pleine puissance, à sa confiance en elle, à son pouvoir créateur, à sa femme sauvage qui sait, simplement parce qu'elle est femme, j'accompagne tout autant l'homme ou la femme qui devient aussi parent par la naissance de cet enfant que la femme qu'il(elle) aime porte, à prendre sa juste place aussi auprès d'elle et auprès de cet enfant, à être acteur de cet expérience, à avoir les connaissances et les outils pour accompagner celle qui accouche en sachant comment et quoi faire pour lui donner toute la liberté, le soutien et les gestes dont elle a besoin.


Je veux, avec ce métier de Doula, prouver à la femme qu'elle est capable de tout, et qu'elle a en elle les ressources pour cela, prouver à l'homme qu'il a une immense place à prendre auprès d'une femme, même très puissante et courageuse, à la société qu'une femme qui a confiance en elle et qui est consciente de ses pouvoirs la rendra plus belle...

Je veux défoncer les croyances culturelles et sociétales basées sur de la domination, de l'argent, de l'ignorance, de la peur... pour en planter d'autres, plus humaines, plus bienveillantes, connectées à nos coeurs et nos âmes pour demain...

Alors oui comme toujours mes ambitions sont grandes certains diront... Je leur dirais que non, je laisse parler mon âme de Colibri :)


La femme est une magicienne, une sorcière, une déesse, une guerrière... Et elle a au creux de son ventre notre avenir...

Je suis Doula, pour lui permettre de le découvrir, pour elle et pour nous <3


Pour découvrir mes prestatations de Doula c'est par ici


145 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout